Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après quelques galère sur la mise à jour de ce blog, ça y est je peux écrire quelques articles!

Commençons par mes premiers jours en Inde...

L'Inde, je devrais y rester pas mal de temps, genre trois mois environ. Avant de partir quelques jours pour le Nepal, puis vers l'Asie du Sud-Est.

Petit moment difficile

C'est en arrivant en Inde que j'ai pris conscience que je voyageais seul pendant longtemps. En général quand tu finis un voyage de deux / trois semaines dans un pays comme l'Oman, bah tu rentres chez toi et tu reprends ton train-train quotidien… Sauf que là j'ai pris l'avion, je suis arrivé en Inde, et je me suis dis que j'y suis pour environ 3 mois avant de repartir pour 3/4 mois vers d'autres contrées!

Du coup fin craquage. D'un coup tout le monde te manques. Tu sais pas par où commencer ton trip en Inde, tu fais une mini-crise de boulimie Facebook, t'as l'impression que tout le monde t'a oublié,…

La bonne brique rouge te semble bien loin, les petites soirées autour d'une Hommel pression suivie d'une Carolus Ambrée n'en parlons pas, t'as envie de jouer à Risk "Seigneurs des Anneaux" avec tes potes, de regarder un match de football américain sans comprendre les règles même si ton coloc te les a expliquées 5 fois, tu veux manger un Welsh à Wazemmes servi par un serveur qui fait "miaou" et qui ronronne quand il te sert le plat, t'as envie d'aller voir un match de foot au grand stade voire ton équipe perdre 2-1 contre Evian TG, tu veux voir un bon pti concert à la gare Saint-Sauveur et y croiser beaucoup trop de monde que tu connais et donc ne dire qu'à ces personnes "bonjour" et c'est tout car tu viens d'en croiser une autre, tu veux jouer aux fléchettes au Vinci, tu veux planifier ton prochain festival de musique et vérifier que t'as toujours les poches à Picon, manger des crêpes …

Le fin blues du voyageur. C'est très probablement normal. Ca a duré trois bons jours puis ça a diminué. J'imagine que de temps en temps ça reviendra !

Après tout, en repensant à ce que j'ai vu et vécu au Sultanat d'Oman, et surtout en pensant au fait que lors des prochaines semaines je me retrouverai probablement quelquepart en train de siroter un jus de papaye-ananas frais en attendant mes langoustes toute juste pêchées grillées à l'ail sur une plage où la mer est à 29°C, à discuter avec d'autres voyageurs des bons plans pour louer des motos Royal Enfield pas trop cher dans le coin, et à réfléchir à des questions existentielles du genre : "Je vais en Thailande la dernière semaine de Juin ou la première de Juillet ?", ou "entre Bombay et le Ladakh j'ai deux semaines à combler, Rajhastan ou Gujarat?", et que ce genre de scène va devenir une habitude, bah je vais pas me plaindre !!!

La brique, la vraie

La brique, la vraie

Mais concrètement les premiers jours ???

Enfin bon, ce qui est cool c'est qu'en arrivant en Inde, à Bangalore, c'est que j'ai pu retrouver directement un de mes meilleurs amis, John, qui est expatrié ici depuis plus environ un an et demi. Du coup petites soirées cool où tu refais le monde, tu rattrapes un peu le fil quant aux nouvelles, et où tu commences à manger Indien (awesome). Sa demeure (5 chambres, 6 salles de bain, s'il vous plaît !) me sert de base pour l'Inde du sud. D'ici je peux planifier le mois et demi qui suit. C'est bien pratique!!!

L'avantage aussi de retrouver un ami qui est expat' depuis longtemps, c'est que tu vis directement des trucs cools :

  • Soirée Saucisson - Foie Gras - Fromage avec d'autres expats Français (ça fait plaisir je vous jure !!! Surtout le fromage !!!),
  • Pré-Mariage indien (de la collègue de la petite amie de ton pote). Assez énorme : 1500 invités, mais qui passent juste 60 minutes dans la soirée. C'est un gros bordel. Tu sais pas trop où regarder ni quoi faire. T'es blanc donc limite t'as autant de succès que les mariés. Tu manges un bon repas mais que dans ton coin, dans une salle lugubre, servi à la chaîne par 20 helpers (les sous fifres en Inde) mis sous pression par leur chef qui insiste pour que tu goûtes tout 2 fois en parlant au collègue Indien marrant de ta pote qui te propose un match de Ping Pong chez lui (Ping Pong = Ti Ti en Inde). Tu fais la queue quand les mariés arrivent enfin pour les féliciter et te faire prendre en photo avec (à ce moment là y a deux autres indiens qui arrivent pour s'incruster sur la photo avec toi histoire de pouvoir raconter plus tard à leurs potes qu'ils nous connaissent), puis tu t'en vas.
Grosse ambiance les prémariages indiens !!! On remarquera les deux intrus sur la troisième photo... Les fins fox !
Grosse ambiance les prémariages indiens !!! On remarquera les deux intrus sur la troisième photo... Les fins fox !
Grosse ambiance les prémariages indiens !!! On remarquera les deux intrus sur la troisième photo... Les fins fox !

Grosse ambiance les prémariages indiens !!! On remarquera les deux intrus sur la troisième photo... Les fins fox !

  • Soirée avec la communauté des expatriés espagnols (plus précisément basques) qui commence à 14h (dur !!!) pendant laquelle tu manges et tu bois, parce qu'on est 15 : 15 kilos de seiches grillées au barbecue, 150 bières, 9 litres de sangria, 5 kilos de tortillas, et des biscuits en tout genre. Le mec qui gérait ça est l'importateur de seiche pour toute l'Europe d'un grand groupe de distribution espagnol. Autant dire qu'elle était de qualité ! Aussi 20 chansons qui tournent en boucle pendant 12 heures (dur !!!) ! Et quand les voisins indiens commencent à se rassembler en groupe de 20 personnes pour protester contre le bruit, tu laisses l'hôtesse de maison sortir l'argument imparable dans ce pays : "On fête un festival religieux espagnol". J'en profite pour échanger les bons plans plages à Goa.
  • Soirée "Cinéma en plein air" sur le toit de ton pote le dimanche soir. Stylé.

Le Dosa, spécialité locale, version familiale... Et un cinéma de fortune sur un rooftop.
Le Dosa, spécialité locale, version familiale... Et un cinéma de fortune sur un rooftop.

Le Dosa, spécialité locale, version familiale... Et un cinéma de fortune sur un rooftop.

Entre deux on a visité le Shiva Temple de Bangalore. Une sorte de temple dans un Mall qui fait un peu penser à Eurodisney dans l'esprit. Tu payes 100 Roupies ton pack tout-inclus, et t'as le droit à une dizaine d'attractions qui sont de fait des moyens de pratiquer la religion ici, parmi lesquelles : Casser une noix de coco sur un gros rocher et verser le lait sur un petit rocher, mettre 108 pièces dans 80 bols dorés en récitant à chaque fois une phrase que j'ai oublié, réciter 7 fois une formule magique avant de jeter une pièce dans un faux mini-lac, et ma préférée : verser du lait sur une représentation du phallus de la Divinité en question. C'est vraiment difficile de comprendre quelques chose à la religion ici, j'aurai l'occasion de m'y plonger sérieusement mais dans tout les cas c'est perché !!!

Une fois que tu as ton ticket "Full Package", tu prend ton petits sachets de donations, tu lis les modes d'emploi, et tu pars faire des trucs étranges
Une fois que tu as ton ticket "Full Package", tu prend ton petits sachets de donations, tu lis les modes d'emploi, et tu pars faire des trucs étranges
Une fois que tu as ton ticket "Full Package", tu prend ton petits sachets de donations, tu lis les modes d'emploi, et tu pars faire des trucs étranges
Une fois que tu as ton ticket "Full Package", tu prend ton petits sachets de donations, tu lis les modes d'emploi, et tu pars faire des trucs étranges
Une fois que tu as ton ticket "Full Package", tu prend ton petits sachets de donations, tu lis les modes d'emploi, et tu pars faire des trucs étranges
Une fois que tu as ton ticket "Full Package", tu prend ton petits sachets de donations, tu lis les modes d'emploi, et tu pars faire des trucs étranges
Une fois que tu as ton ticket "Full Package", tu prend ton petits sachets de donations, tu lis les modes d'emploi, et tu pars faire des trucs étranges

Une fois que tu as ton ticket "Full Package", tu prend ton petits sachets de donations, tu lis les modes d'emploi, et tu pars faire des trucs étranges

Un peu de tourisme avant de squatter sur un coussin

Avant de partir en cours de méditation intense (voir plus bas), J'ai été deux jours à Mysore, au Sud de Bangalore. C'est sympa. Première recherche d'hôtel pas cher dans ce pays : expérience réussie car je n'ai payé que 3,5 euros la nuit. Le lendemain matin j'avais certes des petits boutons rouges suspects sur tout le corps, mais bon à ce prix là… Sinon visite de quelques temples, du palais de la ville assez stylé, du marché local, plutôt agréable.

Un palais, du Swag, un marché assez peace,...
Un palais, du Swag, un marché assez peace,...
Un palais, du Swag, un marché assez peace,...
Un palais, du Swag, un marché assez peace,...
Un palais, du Swag, un marché assez peace,...
Un palais, du Swag, un marché assez peace,...
Un palais, du Swag, un marché assez peace,...
Un palais, du Swag, un marché assez peace,...
Un palais, du Swag, un marché assez peace,...

Un palais, du Swag, un marché assez peace,...

Les 10 prochains jours, du 20 au 31 mars, je serai dans un centre de méditation Vipassana. 10 jours sans parler, coupé du monde, pas de téléphone, de pc, de livre, pas de possibilité d'écrire quoi que ce soit, méditer quasiment de 4h30 à 21h tous les jours (avec deux pauses pour manger (végétarien) et pour avoir une pause tout simplement (mais toujours sans rien faire)). Ca s'annonce intéressant. Le but de la pratique est de maîtriser son flux de pensées, contrôler ses désirs et plaisirs (enfin en fait je sais pas exactement c'est assez flou pour moi ce genre de choses). On verra bien !!! Mais ça s'annonce toutefois difficile pour moi de ne pas parler du tout pendant 10 jours…

Enfin je raconterai cette expérience bientôt !!!

Tag(s) : #India
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :